irm imagerie medicale dunkerque
Qu’est-ce qu’un IRM ?
6 novembre 2019
cardiologie à dunkerque angine de poitrine
Qu’est-ce qu’une angine de poitrine ?
20 décembre 2019

Qu’est-ce qu’un test de maintien de l’éveil ?

troubles du sommeil dunkerque

Le test de maintien de l’éveil (TME) mesure la capacité à rester éveillé dans des conditions propices à l’endormissement (fauteuil confortable, pénombre, silence). Il permet de mesurer le degré de somnolence diurne en fonction de la difficulté à se maintenir éveillé.

Qu’est-ce que la somnolence diurne ?

La somnolence est un phénomène naturel lorsqu’il survient le soir vers l’heure du coucher, après le déjeuner ou à d’autres moments dans des circonstances particulières comme une soirée festive, une nuit blanche etc.

La somnolence diurne (ou somnolence dans la journée) est caractérisée par un excès de sommeil durant la journée et correspond à une diminution momentanée de l’éveil. Elle fait partie des troubles du sommeil appelés l’hypersomnie.

Certaines personnes vont éprouver des phases d’endormissement alors que d’autres vont s’endormir totalement. La durée de somnolence peut ainsi varier selon la gravité du trouble. Elle peut être de quelques secondes à 30 minutes voire plus.

La somnolence diurne excessive concerne un Français sur cinq. Près de 30 % des adolescents de 15 à 19 ans manquent de sommeil (privation chronique de sommeil des temps modernes !).

Quelles sont les causes de la somnolence diurne ?

Les causes de ce phénomène peuvent être très variées. La somnolence diurne occasionnelle peut être due à une mauvaise nuit de sommeil, à une dette de sommeil ou à un stress temporaire. La somnolence diurne excessive peut être le symptôme de troubles du sommeil plus sévères comme l’apnée du sommeil (somnolence courante fréquente et classique) ou beaucoup plus rarement la Narcolepsie .Elle peut aussi banalement refléter un manque chronique de sommeil chez quelqu’un qui a de grands besoins de récupération (Jet lag social du long dormeur posté par exemple)

Quelles sont les conséquences d’une somnolence diurne ?

La somnolence diurne affecte la qualité de vie des personnes atteintes de ce trouble. Les conséquences comprennent :

  • un risque accru d’accidents de la route, du travail ou domestique ;
  • une altération des performances scolaires ou professionnelles ;
  • des difficultés sociales et familiales.

Comment se déroule un test de maintien de l’éveil ?

Préparation à l’examen

Afin de vous préparer à un examen de TME il est généralement recommandé de se lever à 6h au plus tard le jour de l’examen et de prendre un déjeuner léger avant de quitter votre domicile. Le patient restera une journée dans une chambre d’hôpital ou une clinique. Afin de tester sa vigilance dans un contexte similaire à une journée ordinaire, il gardera ses vêtements durant la totalité du test.

La consommation de substances excitantes faussera les résultats, il est donc déconseillé d’en consommer avant tout examen du sommeil.

Déroulement de l’examen

Durant l’examen, le patient sera assis sur un fauteuil dans une pièce avec une lumière tamisée. Il restera pour une période de 40 minutes dans ces conditions en essayant de ne pas s’endormir. Différents capteurs seront installés sur son cuir chevelu, près des yeux et sur le menton. À noter que cette procédure est indolore. Un test consiste en 4 périodes séparées par 2 heures d’intervalle au cours desquelles il sera important de ne pas vous distraire et de ne pas vous endormir.

Un enregistrement de l’activité du cerveau, ou électro-encéphalogramme (EEG), sera enregistré afin de déterminer votre vigilance. Si le patient s’endort, l’EEG permettra de déterminer le temps d’endormissement.

Les rendez-vous pour cet examen se prennent au secrétariat de pneumologie de la Polyclinique : 03 28 58 61 51.  Le médecin en charge de cette activité est Dr ARON.