Mammographie - Polyclinique de grande-Synthe
Qu’est-ce que la mammographie ?
24 janvier 2019
cardiologie - Polyclinique Grande-Synthe
Qu’est que la cardiologie ?
7 mars 2019

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

apnée du sommeil - polyclinique grande synthe

L’apnée du sommeil est caractérisée par la répétition d’arrêts respiratoires complets (apnées) ou partiels (hypopnées) pendant le sommeil. Cette situation est relativement fréquente et de mieux en mieux dépistée.

 

L’apnée du sommeil : arrêts involontaires de la respiration

 

L’apnée du sommeil se manifeste par des arrêts involontaires de la respiration pendant la nuit, lors du sommeil. L’apnée du sommeil peut toucher tout le monde, y compris les enfants, et survient en général chez les personnes en surpoids, âgées ou qui ronflent de façon importante.

 

Ces pauses respiratoires durent au minimum par définition 10 secondes (et peuvent atteindre plus de 30 secondes). Elles se produisent plusieurs fois par nuit, à une fréquence variable.

Elles perturbent le sommeil et entraînent des micro-réveils qui retentissent fortement sur la qualité de vie. Ces apnées se traduisent principalement par une fatigue au réveil, des maux de tête ou une somnolence pendant la journée.

 

On distingue deux types d’apnées du sommeil :

apnée du sommeil - polyclinique grande synthe

  • Le plus connu, le plus fréquent ; Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) (résultant d’une obstruction mécanique des voies respiratoires)
  • Plus rare ; le syndrome d’apnées centrales du sommeil (commandé par le cerveau) survient dans des contextes particuliers de maladies cérébrales, cardiaques voire rénales

 

 

L’apnée du sommeil : syndromes et signes

Les victimes d’apnées du sommeil sont généralement les dernières personnes à s’en rendre compte ! Bien souvent, c’est l’entourage qui s’inquiète et qui constate les pauses respiratoires. Ces pauses sont associées à des sensations d’étouffement et à un sommeil agité.

Les personnes qui en sont victimes ronflent bruyamment), se lèvent pour aller aux toilettes et ont des sueurs nocturnes.

 

A ces symptômes nocturnes viennent s’ajouter des signes diurnes évocateurs, devant lesquels le diagnostic de l’apnée du sommeil doit être recherché :

  • au réveil, une personne atteinte d’apnée du sommeil se sent encore fatiguée, elle a la bouche sèche et souffre souvent de maux de tête.
  • au cours de la journée, elle manque d’énergie, se sent somnolente et irritable, et elle a du mal à se concentrer.
  • Les congés, les vacances, les Weekend n’y changent rien ou presque

Tous ces symptômes représentent un handicap certain pour une activité professionnelle et sociale. Il faut donc inciter au dépistage pour une prise en charge rapide.

 

Le centre sommeil Morphée permet une exploration complète de votre sommeil. Si vous êtes victime d’apnée du sommeil, nous pourrons le détecter et vous prendre en charge.

Pour une polysomnographie, vous serez reçu en hospitalisation durant 1 nuit (parfois plusieurs nuits d’évaluation restent nécessaires).

Pour plus d’informations, cliquez ici

 

Et si vous pensez avoir un trouble du sommeil, vous pouvez effectuer ce test au centre sommeil Morphée