cardiologie et infarctus urgences dunkerque grande synthe
Qu’est-ce qu’un infarctus du myocarde ?
31 octobre 2019
irm imagerie medicale dunkerque
Qu’est-ce qu’un IRM ?
6 novembre 2019

Qu’est-ce qu’une anesthésie générale ?

anesthésie générale et chirurgie à dunkerque grande synthe

L’anesthésie générale est un acte médical qui vise à plonger le patient dans un état d’inconscience et d’insensibilité proche de celui du sommeil afin de pouvoir pratiquer une chirurgie sans aucune douleur et sans souvenir. Elle est obtenue par l’administration de médicaments anesthésiques par voie intraveineuse ou par inhalation d’un gaz.

Quand pratique-t-on une anesthésie générale ?

L’anesthésie générale est principalement pratiquée avant des interventions chirurgicales lourdes ou invasives. Elle est particulièrement utilisée pour les opérations qui nécessitent une parfaite immobilité du patient durant toute l’intervention. On pratique l’anesthésie générale par exemple pour une appendicectomie, une chirurgie à cœur ouvert, ou encore pour une ablation des amygdales. Mais cette technique est également usitée pour réaliser des examens médicaux invasifs comme les endoscopies digestives.

Comment se déroule une anesthésie générale ?

L’anesthésie générale se déroule en quatre étapes principales :

La consultation d’anesthésie

La consultation d’anesthésie est obligatoire et doit avoir lieu quelques jours avant toute intervention. Le médecin anesthésiste vous interrogera sur vos antécédents médicaux (allergies, prise de médicaments…), vous examinera (auscultation cardio-pulmonaire, examen de la bouche pour vérifier si votre état dentaire permet le passage du tuyau respiratoire…). D’autres examens complémentaires (bilan sanguin approfondi, radio…) peuvent être demandés mais ne sont pas systématiques.

La visite pré anesthésie

Lors de cette visite, l’anesthésiste revoit le  patient avant l’intervention. Il fait un point sur l’état du patient, et répond à ses questions.

L’anesthésie générale

L’anesthésie se déroule toujours dans une salle équipée de matériel adéquat. Le jour de l’intervention, le patient reçoit souvent une prémédication afin de le tranquilliser et de l’aider à se détendre. Puis, on lui administre l’anesthésie au gaz ou par injection. Les différents appareils pour mesurer la tension, la respiration et l’activité cardiaque sont installés afin de surveiller de façon continue les fonctions cardiaques et respiratoires.

Il faut être à jeun pour une anesthésie générale et suivre les recommandations suivantes :

  • ne pas ingurgiter de nourriture solide 6 heures avant l’anesthésie
  • ne pas boire d’eau 2 heures avant l’anesthésie
  • ne pas avoir fumé depuis 6 heures.

Le réveil avec surveillance

Suite à l’anesthésie générale, le patient est accueilli dans une salle de réveil post-opératoire. On l’observe afin de détecter une allergie ou un étouffement.

Quels sont les risques de l’anesthésie générale ?

L’anesthésie générale n’est pas du tout douloureuse. C’est une sorte de sommeil très profond et le patient ne se souvient absolument pas du déroulement de l’opération.

L’anesthésie générale ne provoque que peu de complications. Les complications graves (cardiaques, allergiques) sont exceptionnelles. Si elles surviennent, les équipes disposent du matériel nécessaire pour les traiter au plus vite. Il est aussi possible de ressentir des nausées, de vomir, ou encore d’avoir des troubles de la mémoire après une anesthésie.

 

À la Polyclinique de Grande-Synthe, une équipe d’anesthésistes est présente pour les examens de fibroscopie bronchique, ainsi que les examens de coloscopie-fibroscopie gastrique.