Vaccin contre la grippe par la Polyclinique de Grande-Synthe
Le vaccin contre la grippe
4 décembre 2018
maladies hivernales - Polyclinique de Grande-Synthe
L’hiver et les maladies hivernales sont bien arrivés !
21 décembre 2018

La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus commune de démence. Cela représente 60 % à 80 % des cas connus. Elle est caractérisée par des pertes de mémoire, des troubles du jugement, des changements d’humeurs et de comportements.

Le rôle de l’entourage est essentiel dans la détection de cette maladie : il est donc important de repérer les signes annonciateurs.

La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie incurable et dégénérative du cerveau. Elle entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales, notamment de la mémoire.

Parmi les symptômes qui la caractérise, on compte principalement la perte de mémoire, la difficulté à réaliser des tâches de la vie quotidienne, le changement d’humeur et de comportement. Il faut cependant savoir que l’ordre d’apparition des symptômes varie d’une personne à l’autre.

Quels sont les signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer ?

Ils peuvent prendre plusieurs formes. S’ils ne sont pas nécessairement liés à un commencement de maladie, les 10 signes suivants doivent néanmoins vous alerter :

  • Pertes de mémoire qui affectent les activités quotidiennes : La personne oublie de plus en plus souvent les évènements récents, tout en gardant une très bonne mémoire des anciens souvenirs.
  • Difficultés à accomplir des tâches quotidiennes : Par exemple : préparer un repas, se vêtir, se brosser les dents ou utiliser le téléphone.
  • Difficultés à s’exprimer : Oublier des mots simples ou les remplacer par des mots moins appropriés qui rendent les phrases incompréhensibles.
  • Désorientation dans l’espace et dans le temps : Par exemple : se perdre dans sa propre rue, ne pas savoir où l’on est, ni comment rentrer chez soi.
  • Jugement affaibli : Ne pas reconnaître un problème de santé qui nécessite d’être traité, ou porter des vêtements chauds en pleine canicule.
  • Difficultés de raisonnement : La personne rencontre des obstacles pour effectuer des formalités administratives, gérer ses finances, rédiger un chèque ou encore appeler quelqu’un au téléphone.
  • Égarer des objets : Égarer des objets parce qu’on les a rangés dans des endroits inappropriés (ex : un sèche-cheveux dans le frigo).
  • Une modification du comportement : Les proches constatent l’apparition d’une tendance dépressive ou des manifestations d’anxiété, d’irritabilité…
  • Transformation dans la personnalité : La personne souffrante peut devenir confuse, renfermée et méfiante. L’apathie, la peur ainsi que des comportements inhabituels comptent également parmi les changements possibles.
  • La perte de motivation

Trois solutions pour prévenir la maladie d’Alzheimer

  1. Stimuler la mémoire par le biais d’une activité cérébrale soutenue, avec des activités simples telles que la lecture, faire des mots croisés, jouer à des jeux de sociétés.
  2. Manger moins gras, moins sucré : une alimentation riche en oméga-3 (poissons gras) est plus favorable.
    Une meilleure prise en charge des risques cardiovasculaires et du diabète pourrait également diminuer le risque de la maladie.
  3. Avoir une activité physique régulière qui soit adaptée aux capacités et aux goûts de chacun permet de conserver un lien social et contribue au bon fonctionnement vasculaire.